NOUVELLES
17/12/2015 04:28 EST | Actualisé 17/12/2015 05:00 EST

Financement illégal : l'ex-maire de Laval par intérim Alexandre Duplessis mis à l'amende

CP

Le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) met à l'amende l'ancien maire de Laval par intérim Alexandre Duplessis et six anciens conseillers municipaux du PRO des Lavallois pour des contributions illégales à leur ancien parti.

Les ex-conseillers visés sont :

  • Pierre Cléroux (Sainte-Dorothée)
  • Ginette Grisé (Laval-des-Rapides)
  • Sylvie Clermont (Saint-Vincent-de-Paul)
  • Madeleine Sollazo (Val-des-Arbres)
  • Denis Robillard (Sainte-Rose)
  • Lucie Hill (Auteuil).

Les infractions qui leur sont reprochées ont été commises en 2010, à l'exception de l'une d'entre elles, commise en novembre 2011, année depuis laquelle ce type d'infraction est considéré comme une « manœuvre électorale frauduleuse » qui entraîne une amende majorée.

Pour les infractions commises en 2010, le DGEQ réclame à chacun une amende minimale de 500 $, à laquelle s'ajoute notamment une amende additionnelle équivalant à la contribution illégale constatée, pour un total de 1885 $.

Pierre Cléroux se voir pour sa part imposer une deuxième amende totalisant 6260 $. Dans son cas, le DGEQ précise que toute personne reconnue coupable de « manœuvre électorale frauduleuse perd notamment le droit de se livrer à un travail de nature partisane, de voter et d'être candidat à une élection » pour une période de cinq ans.