Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Curtis Moss suspendu deux mois pour dopage

Le Canadien Curtis Moss, spécialiste du lancer du javelot, s'est vu infliger, jeudi, une suspension de deux mois pour avoir échoué à un contrôle antidopage.

Le Centre canadien pour l'éthique dans le sport (CCES) a fait savoir qu'on avait décelé la présence de méthylphénidate dans un échantillon de Moss recueilli lors d'une compétition en juin dernier.

Lorsqu'informé par l'organisme du résultat positif de son test, l'athlète de la Colombie-Britannique a reconnu sa culpabilité et accepté la proposition de suspension qui se terminera le 4 janvier.

Le méthylphénidate, un stimulant du système nerveux central, est l'ingrédient actif du Ritalin, un médicament utilisé pour soigner le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité.

Le méthylphénidate fait partie des « substances spécifiées » dans la liste des produits interdits par l'Agence mondiale antidopage. Une première infraction impliquant une substance spécifiée peut être réduite à une simple réprimande après une audience avec l'athlète concerné. Audience à laquelle a renoncé Curtis Moss.

Moss, 28 ans, a participé aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Il avait terminé 22e avec un jet de 78,22 mètres.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.