Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Bondra, Federov et Quinn entrent au Temple

La Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) a annoncé jeudi les quatre nouveaux intronisés à son Temple de la renommée pour la promotion 2016.

Peter Bondra, Sergei Fedorov, Valeri Kamenski et Ville Peltonen feront leur entrée au Temple e 22 mai prochain au cours d'une cérémonie d'intronisation en Russie.

Le Canadien Pat Quinn sera aussi honoré, comme bâtisseur. Quinn a occupé le poste d'entraîneur pendant 20 ans pour cinq équipes différentes dans la Ligue nationale de hockey.

Bien qu'il soit venu bien près avec Philadelphie et Vancouver, il n'a jamais remporté de Coupe Stanley. C'est lui qui a mené Équipe Canada à la médaille d'or aux Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City et deux ans plus tard, au titre mondial contre la Finlande.

Le moment charnière de la carrière de Peter Bondra est survenu en 2002 aux Championnats du monde de hockey, en Suède. À la toute fin du match de finale contre la Russie, Bondra frappe un boulet qui porte la marque à 4-3 pour la Slovaquie.

Bondra devient ainsi un héros national puisqu'il s'agit de la première médaille d'or de l'histoire de la Slovaquie. L'ailier droit a aussi disputé 16 saisons dans la LNH dont 13 pour les Capitals de Washington.

Après une brillante carrière chez les juniors en Union soviétique, Sergei Fedorov fait défection en 1990 et rejoint l'équipe qui l'avait repêché la saison précédente, les Red Winds de Détroit.

Le joueur de centre porte le numéro 91, les chiffres inversés de son idole, le capitaine de l'équipe, Steve Yzerman. Il a remporté trois Coupes Stanley avec les Wings et il a été invité au match des étoiles à six reprises. Il est devenu le premier joueur russe à récolter 1000 points dans la Ligue nationale.

Valeri Kamenski a fait ses débuts dans la Ligue nationale avec les Nordiques de Québec au cours de la saison 1991-1992. C'est toutefois lorsque l'équipe déménage au Colorado que son talent finit par se déployer.

Au cours de la saison 1995-1996, l'ailier gauche obtient 38 buts et 85 points et remporte la Coupe Stanley en compagnie des Patrick Roy et Joe Sakic, la première de l'organisation. Kamenski a aussi gagné la médaille olympique à Calgary en 1988 avec l'Union soviétique à sa dernière participation aux Jeux avant de devenir la Russie.

À l'instar de Bondra, le Finlandais Ville Peltonen a marqué l'histoire de son pays. Aux Championnats du monde de 1995, Peltonen marque trois buts en finale contre la Suède pour permettre à la Finlande de décrocher un premier titre mondial.

Il a pris part à 4 Jeux olympiques et 13 Championnats du monde. Il a disputé sept saisons dans la LNH dont trois avec les Panthers de la Floride. Sa carrière a été entrecoupée de séjours dans les ligues professionnelles de son pays, de la Suisse et de la Russie.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.