BIEN-ÊTRE
16/12/2015 09:50 EST

En cette période festive, demeurez un consommateur responsable

Betsie Van der Meer via Getty Images
Couple with packages,shopping in city.

Cet article a initialement été publié sur le webzine Mode de vie & compagnie de la Fondation David Suzuki.

logo

Jusqu'à récemment, en cette période des fêtes, la consommation semblait n'avoir aucune limite, sinon celle de notre portefeuille... et encore! Mais, depuis quelques années, un courant se dessine : la consommation responsable qui, essentiellement, tient compte des limites de la planète et des impacts sur la société.

Nos décisions d'achat se prennent généralement en fonction du prix et de la qualité d'un produit. Les choix sont aussi guidés par une grille de valeurs personnelles. Toutefois, l'intérêt grandissant de la population pour la sauvegarde de l'environnement et les droits de la personne nous amène de plus en plus à inclure les facteurs sociaux et environnementaux dans nos critères. Cette nouvelle approche s'appelle la «consommation responsable». Quand on aborde la consommation responsable, une question fondamentale se pose : ai-je réellement besoin de ce que je souhaite acheter? Si la réponse est oui, car on ne peut pas arrêter de consommer, il faut le faire avec discernement.

Comment devenir un consommateur responsable?

En se posant simplement quelques questions avant d'acheter. Par exemple : ce produit est-il en lien avec une économie locale? Ce produit est-il fabriqué dans ma région? A-t-il un emballage minimal ou propice au recyclage?

Pour faire de bons choix, il faut connaître l'ensemble des options qui s'offrent à nous. Par exemple, les produits certifiés biologiques sont cultivés sans pesticide, tandis que les produits équitables proviennent de fabricants qui paient un salaire juste à leurs travailleurs.

En plus de ces deux catégories de produits responsables, il existe aussi des articles fabriqués par des OBNL vouées à la réinsertion sociale ou par des coopératives, où les travailleurs partagent une plus grande part des bénéfices et des responsabilités. Il y a aussi les produits locaux, qui nécessitent moins de transport et, par conséquent, génèrent moins de gaz à effet de serre (GES) lors de la livraison. Aussi, les salons des métiers d'art représentent un carrefour incontournable pour découvrir les produits uniques des artisans et producteurs locaux. Une excellente façon d'encourager les talents de chez nous et l'économie locale. Par ailleurs, lors de l'achat d'un appareil électronique, il est souhaitable de s'assurer que l'ancien appareil soit déposé dans un centre certifié pour son recyclage. À titre d'exemple, Électrobac offre le service de récupération des petits objets électroniques et de l'effacement complet et permanent des données contenues sur les supports électroniques récupérés.

Ainsi, le consommateur responsable aura des habitudes de recyclage et d'économie de ressources. Pour ses propres achats et pour les cadeaux, le consommateur averti s'informera sur les entreprises qu'il encourage et choisira celles dont les pratiques sont socialement et écologiquement responsables. Il sera critique face à la publicité et aux modes et lira les étiquettes sur les produits afin de faire des choix éclairés. Pour ses repas, il achètera une nourriture saine, produite localement autant que possible, et dans le respect de l'environnement.

Pour en savoir encore plus sur un mode de vie écoresponsable, visitez le webzine Mode de vie & compagnie de la Fondation David Suzuki.

LIRE AUSSI :

» 30 idées cadeaux pour l'homme dans votre vie

» Pas de sapin? Voici 20 décorations de Noël à fabriquer soi-même

» Guide-cadeaux: 10 livres qui feront plaisir à coup sûr

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter