NOUVELLES
15/12/2015 07:59 EST | Actualisé 15/12/2015 08:01 EST

Cédrika Provencher: un homme ciblé par les policiers en 2007 toujours dans leur mire

Un homme qui était ciblé par les policiers il y a huit ans concernant l'enlèvement de Cédrika Provencher est toujours dans leur mire. Les enquêteurs continuent de suivre cette piste, alors qu'ils sont toujours à la recherche d'indices qui pourraient permettre d'élucider le meurtre de Cédrika Provencher, dont les ossements ont été retrouvés vendredi.

Un texte de Michelle Raza

Plus de 200 policiers travaillent à pied d'œuvre pour trouver le moindre indice sur le site près de l'autoroute 40, à Trois-Rivières, où les ossements de Cédrika Provencher ont été retrouvés la fin de semaine dernière.

La Sûreté du Québec confirmait dimanche avoir reçu de nouvelles informations qui la mettent sur une piste pour élucider le mystère de la disparition de la fillette, survenue en juillet 2007. Le directeur général de la SQ, Martin Prud'homme, n'avait pas voulu en dire davantage.

Une Acura rouge suspecte

Cédrika Provencher a été portée disparue le 31 juillet 2007. La fillette de 9 ans avait été aperçue pour la dernière fois près de son domicile, à Trois-Rivières, à l'angle de la rue Chapais et du boulevard des Chenaux.

Peu de temps après sa disparition, son vélo avait été retrouvé derrière un conteneur à déchets. Rapidement, les policiers ont confirmé qu'une voiture de marque Acura rouge avait été impliquée dans l'enlèvement de la fillette, sans toutefois s'avancer sur le rôle qu'aurait pu jouer le propriétaire de l'automobile.

Plus tôt cette année, le cinéaste Stéphan Parent, qui réalise un documentaire sur la disparition de Cédrika, a révélé qu'il avait obtenu des témoignages faisant état du comportement erratique d'un homme ayant fait nettoyer une Acura rouge dans les heures suivant l'enlèvement.

Une course contre la montre

La Sûreté du Québec (SQ) a intensifié ses recherches mardi dans le secteur boisé de Trois-Rivières, toujours à la recherche d'indices qui pourraient permettre d'élucider le meurtre de Cédrika Provencher.

La SQ voulait essayer de couvrir le plus de terrain possible avant que la neige ne se mette à tomber et à recouvrir des indices potentiels.

Les policiers sont arrivés aux petites heures sur le site, mais ils ont attendu la levée du jour pour recommencer la battue, qui s'est poursuivie jusqu'en début de soirée.

Le crâne de la fillette a été découvert vendredi par des chasseurs à une douzaine de kilomètres de la résidence familiale.

Galerie photo Enfants portés disparus au Québec Voyez les images