NOUVELLES
13/12/2015 01:26 EST | Actualisé 13/12/2015 04:12 EST

Un des hommes qui ont découvert les restes de Cédrika Provencher raconte

Un membre du trio de chasseurs qui a trouvé les ossements de Cédrika Provencher vendredi, Pascal Lanthier, a fait le récit de cette macabre découverte en entrevue à Radio-Canada. C'est son frère Martin qui a aperçu un crâne humain au sol alors qu'il faisait du ratissage à l'occasion d'une partie de chasse au lièvre.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

« On est venu rejoindre mon frère et quand on a vu le crâne, on a senti qu'on avait affaire à Cédrika Provencher », relate avec émotion Pascal Lanthier. « Je suis presque toujours en forêt. J'avais la certitude, j'avais le sentiment qu'un jour je la retrouverais. »

« Habituellement, on ne chasse pas les journées pluvieuses. »

— Pascal Lanthier, chasseur

Les chasseurs, qui ont 30 ans d'expérience, ont déjà trouvé plusieurs crânes dans le passé. Ils ont donc rapidement constaté qu'il s'agissait, cette fois, d'un crâne humain.

« Mon frère Martin, qui collectionne les crânes d'animaux, a bien vu qu'il n'y avait pas de crocs », dit Pascal Lanthier. « Les dents étaient sur le crâne ».

Rapidement, ils ont communiqué avec les autorités et ils n'ont touché à rien pour que la scène ne soit pas contaminée. Le trio n'a pas aperçu de vêtements sur la scène.

« Sûrement que si on avait pris le temps de faire le tour, on aurait trouvé d'autres objets, mais on voulait laisser la police faire son travail », affirme M. Lanthier.

Pascal Lanthier, son frère Martin et leur ami Sébastien Lupien ont été rencontrés par les policiers de la Sûreté du Québec durant plusieurs heures avant de quitter la scène.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Enfants portés disparus au Québec Voyez les images