NOUVELLES
13/12/2015 08:41 EST

Qui a tué Cédrika Provencher? «L'étau se resserre», dit un ancien policier

La découverte des ossements de Cédrika Provencher, huit ans après sa disparition, fait en sorte que l'étau se resserre selon un ancien policier à la Ville de Montréal. « On demeure dans la même région, ça c'est important, ce n'est pas anodin, lance d'emblée Guy Ryan, en entrevue à RDI week-end, ça prend quelqu'un qui connaissait ce secteur boisé ».

M. Ryan admet toutefois que la poursuite de cette enquête est un défi important pour l'équipe d'enquêteurs. « En huit ans, les enquêteurs ont changé. Il faut carrément recommencer l'enquête , explique-t-il, tous les petits détails sont importants.

LIRE AUSSI:

» Les restes de Cédrika Provencher retrouvés

» Le Québec rend hommage à Cédrika

» «Maintenant, le deuil peut commencer à se faire tranquillement», dit le père de Cédrika

» Le deuil de la famille va pouvoir commencer, dit la directrice d'Enfant-Retour Québec

» Un film sur la disparition de Cédrika Provencher

« L'enquête est loin d'être terminée. »

— Guy Ryan, ancien policier, Ville de Montréal

L'état de putréfaction avancé du corps pourrait aussi compliquer le travail des enquêteurs dit Guy Ryan. « Ça va prendre des analyses plus poussées et des témoins importants devront être rencontrés et interrogés à nouveau », selon ce que soutient Guy Ryan.

La suite des choses

Selon Guy Ryan, l'enquête se poursuivra au cours des prochaines semaines et elle est loin d'être terminée. « Il y a eu un crime c'est sûr, la petite [Cédrika] n'est pas allée là seule », dit-il.

« Là c'est de trouver celui qui a fait ça, de l'arrêter et de l'emmener devant le tribunal. »

— Guy Ryan, ancien policier, Ville de Montréal

Le ratissage dans le secteur boisé où ont été trouvés les restes de Cédrika Provencher sera très important.

« Est-ce que les ossements étaient sous terre, à la vue? Est-ce qu'on va retrouver des articles utilisés pour ce crime? se demande M. Ryan, je ne vous dis pas que demain, on va arrêter quelqu'un, mais on peut s'attendre à des développements éventuellement ».

VOIR AUSSI :