NOUVELLES
10/12/2015 04:12 EST | Actualisé 10/12/2016 00:12 EST

Les résultats des jeunes footballeurs anglais bannis des journaux pour ne pas les décourager

La Fédération anglaise de football (FA) a provoqué l'incompréhension de nombreux amateurs du ballon rond jeudi en demandant aux médias locaux de ne plus publier les scores des matches des moins de 11 ans afin de ne pas "décourager" les enfants.

Basée sur une étude conduite en 2012, la nouvelle directive est destinée à ce que le football soit "davantage centré sur les enfants et moins sur les résultats pour favoriser le développement à long-terme des joueurs", a déclaré un porte-parole de la FA.

Selon lui, des recherches ont montré que "des scores fleuves avaient un effet dissuasif sur de nombreux jeunes" qui pourraient être tentés d'abandonner le football.

La FA préfère donc adopter "une approche progressive et bienveillante vis-à-vis des enfants pour lutter contre cette mentalité de victoire à tout prix qui freine le développement et le plaisir des enfants".

Les médias locaux pourront toujours écrire des compte-rendus mais sont priés de ne plus publier les scores pour les matches des moins de onze ans, ni les différents classements, que ce soit dans leur édition papier ou sur internet.

Si la FA, régulièrement critiquée pour le manque de résultat de l'équipe nationale, espère ainsi améliorer la qualité de son vivier, de nombreux parents et entraîneurs ont critiqué la décision et estimé que la défaite faisait partie du sport.

"Ce qui compte, ce n'est pas la manière avec laquelle vous gagnez mais la manière avec laquelle vous perdez", a ainsi expliqué Paul Slaney, l'entraîneur des jeunes Merstham Mustangs au quotidien local "The Surrey Mirror".

"Après trois saisons où on ne remportait pas un seul match à domicile, ce n'est que cette année qu'on a commencé à gagner. Nous en sommes très fiers et le soutien du Surrey Mirror est essentiel dans notre développement", a-t-il ajouté.

Mike Wood, dont le fils joue chez les moins de neuf ans pour les Horley Town Allstars, s'est lui aussi dit "déçu" par la nouvelle directive. "Les gosses sont contents de voir leur photo et leur nom imprimé dans le journal, ça booste leur confiance. On ne peut pas toujours gagner dans la vie. C'est la nature humaine", a-t-il souligné dans la presse.

jk/oaa/yk