NOUVELLES
10/12/2015 07:25 EST | Actualisé 10/12/2016 00:12 EST

Le Canada ignore les bienfaits des écoles à charte, dit l’institut Fraser

Les écoles à charte, ces établissements publics autonomes qui proposent une pédagogie et un programme scolaire alternatifs, sont trop peu nombreuses au Canada, selon une étude du centre Barbara Mitchell, spécialiste de l'éducation à l'institut Fraser de Vancouver.

« Des recherches conduites aux États-Unis indiquent que les écoles à charte ont un rôle efficace dans l'éducation des élèves désavantagés, note le coauteur de l'étude. Si les provinces canadiennes veulent améliorer les performances des élèves, elles devraient considérer les écoles à charte au moins comme alternative. »

Selon l'étude de plus de 70 pages, bien que la structure et la conception des écoles à charte varient grandement d'une région à l'autre, elles sont toutes pertinentes pour les élèves sortis du système scolaire, ceux dont les parents sont peu présents, ceux qui vivent dans la pauvreté ou encore ceux qui appartiennent à une minorité.

2,27 millions d'élèves en écoles à charte aux États-Unis

Tandis que l'Alberta reste la seule province canadienne dont la loi autorise ce type d'établissement, aux États-Unis, 2,27 millions d'élèves les fréquentent selon les estimations de 2013, soit 4,4 % des jeunes scolarisés dans les 43 juridictions américaines qui autorisent les écoles à charte. Un chiffre multiplié presque par 7 en 15 ans.

« Les décideurs et enseignants américains ont véritablement embrassé et compris que les écoles à charte permettaient d'offrir plus de choix aux parents. Malheureusement, en dehors de l'Alberta, les décideurs canadiens ignorent largement le potentiel de ces écoles », commente Lynn Bosetti, coauteure de l'étude et professeure à l'université de la Colombie-Britannique.

En Alberta, le nombre d'écoles à charte reste encore très contrôlé et n'a pas évolué depuis leur implémentation en 1994. La province en dénombre 13 avec des mandats variés allant des arts à la musique en passant par les sciences.

En 15 ans, la croissance du nombre d'élèves albertains en école à charte se situe aux environs de 1,4 %, quatre fois moins qu'aux États-Unis.