NOUVELLES
10/12/2015 07:15 EST | Actualisé 10/12/2016 00:12 EST

L'Iran dénonce la réunion des opposants syriens à Ryad

L'Iran, un allié du régime syrien de Bachar al-Assad, a dénoncé jeudi la conférence de l'opposition syrienne à Ryad, en affirmant que "des groupes terroristes" liés à l'organisation Etat islamique (EI) y étaient selon lui présents.

"Des groupes terroristes liés à Daech (un acronyme en arabe de l'EI) sont présents à cette réunion", a déclaré Hossein Amir Abdollahian, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, cité par le site de la télévision d'Etat.

"Il ne sera pas permis que des groupes terroristes se présentent comme des opposants modérés et cherchent à déterminer l'avenir de la Syrie et de la région", a-t-il ajouté. "Seul le peuple syrien peut décider de l'avenir de son pays".

La conférence de Ryad rassemble une centaine de délégués politiques et militaires de l'opposition. Aucun groupe lié à l'EI n'y est présent mais l'Iran, comme le régime Assad, qualifie de "terroristes" les groupes rebelles notamment les factions islamistes comme celle d'Ahrar al-Cham qui s'est retirée de la conférence.

Avant l'Iran, l'envoyé spécial du Kremlin pour le Moyen-Orient Mikhaïl Bogdanov, dont le pays est aussi un allié de M. Assad, a estimé qu'il était "dommage d'inviter ceux qu'on soupçonne d'être des organisations terroristes", en allusion aux groupes Jaich al-Islam et Ahrar al-Cham, invités par l'Arabie saoudite.

Ahrar al-Cham est allié au Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda.

sgh/tp