NOUVELLES
10/12/2015 13:24 EST | Actualisé 10/12/2016 00:12 EST

L'Atelier Ménage à Trois s'installe au Fin quartier de Shawinigan

Le passe-temps de trois amis et partenaires d'affaires de Saint-Boniface, qui fabriquent des objets et des meubles à partir de matériaux récupérés, a pris plus d'ampleur ce mois-ci. L'Atelier Ménage à Trois loue dorénavant un local avec un autre artisan au Fin quartier de Shawinigan.

Les entrepreneurs y vendent notamment des bancs, des ardoises et des portemanteaux.

« On sent qu'il y a une levée », dit l'un des cofondateurs, Patrick Tanguay. C'est pour cette raison que les entrepreneurs se sont mis à fréquenter les salons des métiers d'art cette année. 

Les trois entrepreneurs, qui disent valoriser des matériaux d'autrefois, récupèrent particulièrement des cadres, des fenêtres et du bois de grange pour en faire des oeuvres. 

Encore loin de la rentabilité

Même si l'entreprise existe depuis deux ans, elle est encore loin d'être rentable, si bien que le machiniste, l'enseignante et l'éducatrice qui ont cofondé Ménage à trois n'envisagent pas quitter leur emploi de sitôt.  « C'est difficile d'en vivre présentement », convient Patrick Tanguay.

« Les planches de grange, c'est plus facile à trouver », ajoute-t-il, mais il soutient que le prix est parfois très élevé.

Atelier Ménage à Trois veut maintenir ses prix, qui oscillent entre 20 $ et 300 $.