Le top modèle Gisele Bündchen: une femme engagée pour l'environnement

Pour la première fois, Gisele Bündchen, l’égérie du N°5 de Chanel, a ouvert les portes de sa maison sur la côte est des Etats-Unis, et se confie sur son rapport particulier à la nature et aux émotions olfactives. Un moment tout choisi alors que COP21 - la Conférence de Paris sur le climat - bat son plein.

Le top modèle le mieux payé au monde et femme d'affaires incroyable, Gisele est connue pour ses engagements écologiques depuis longtemps. La star de la mode est adepte de yoga qu'elle pratique des plages de son Brésil natal ou en pleine nature - qui est l'un des berceaux de la biodiversité au monde.

Une femme engagée et de convictions

Son implication pour les causes socio-environnementales a commencé il y a quelques années après avoir passé du temps avec une tribu indienne sur le fleuve Xingu dans la forêt amazonienne au Brésil. Elle a été témoin des conséquences dramatiques de la déforestation et de la pollution des eaux sur leurs vies.

En 2008, Gisèle et son père ont lancé Projeto Água Limpa (Projet pour l’Eau Propre) dans sa ville natale de Horizontina. Ce projet a pour vocation: une gestion environnementale durable et à favoriser la reconstitution de la végétation riveraine et des micro-bassins de la région. Le 8 juin 2009, les premiers arbres indigènes ont été plantés – près de 40.000 arbres ont été plantés au cours de la première phase des projets. Elle est également ambassadrice du PNUE, Programme des Nations Unies pour l’environnement.

L'évolution du style de Gisele Bündchen