NOUVELLES
10/12/2015 03:40 EST | Actualisé 10/12/2016 00:12 EST

GB: les fabricants de tabac attaquent le paquet neutre en justice

Quatre géants du tabac ont intenté une action en justice contre la décision du gouvernement britannique de les obliger à rendre leurs paquets de cigarettes neutres, à compter de l'an prochain.

Le Royaume-Uni serait ainsi l'un des premiers pays de l'Union européenne à introduire cette réforme pour lutter contre le tabagisme.

British American Tobacco (BAT), Imperial Tobacco, Japan Tobacco International (JTI) et Philip Morris International ont déposé une plainte devant la Haute Cour de justice du Royaume-Uni contre cette réforme votée en mars par le Parlement britannique et qui doit entrer en application en mai 2016.

Les paquets de cigarettes y auront alors tous la même forme et les mêmes couleurs, le nom de la marque n'apparaissant que discrètement, sans logo, encadré par une série d'avertissements rappelant les dangers liés à la consommation de tabac.

Instaurée pour la première fois dans le monde en Australie fin 2012, l'imposition du paquet de cigarette neutre doit, outre le Royaume-Uni, être mise en place en Hongrie en 2016 et en Irlande l'année suivante. En France, l'adoption d'une telle mesure fait l'objet ces jours-ci d'un vif débat parlementaire.

"Nous avons fait savoir au gouvernement britannique que cette interdiction de mettre en avant la marque était illégale", a déclaré Daniel Torras, directeur exécutif de JTI au Royaume-Uni dans un communiqué transmis à l'AFP. "Elle met en cause nos droits fondamentaux d'après les lois britannique et européenne".

Un porte-parole de BAT a renchéri en soulignant que le gouvernement britannique avait "commis une grave erreur de jugement".

Le ministère britannique de la Santé n'a souhaité faire aucun commentaire.

L'association anti-tabac Action on Smoking and Health (Ash) a dénoncé pour sa part "une tentative désespérée des entreprises de tabac pour protéger leur droit à promouvoir leurs produits dans des emballages clinquant et brillants, espérant ainsi pouvoir attirer les enfants et les jeunes".

"Nous pensons qu'ils perdront. Mais (...) en montant une procédure aussi complexe et coûteuse que possible, ils espèrent décourager les gouvernements de pays plus pauvres que le Royaume-Uni de suivre son exemple", a ajouté Deborah Arnott, directrice d'Ash.

L'audience a débuté jeudi matin et devrait durer six jours, a-t-on appris de sources concordantes. Un verdict pourrait intervenir au plus tôt dans le courant du premier trimestre 2016.

pn/oaa/ros

JAPAN TOBACCO

PHILIP MORRIS INTERNATIONAL

IMPERIAL TOBACCO GROUP

BAT - BRITISH AMERICAN TOBACCO