NOUVELLES
10/12/2015 08:58 EST | Actualisé 10/12/2016 00:12 EST

Baisse du prix des métaux : des impacts sur les entreprises d'ici

L'Association minière du Québec soutient que la baisse des prix des métaux sur les marchés mondiaux a des impacts sur les entreprises d'ici. Cette semaine, la minière Anglo American a annoncé la mise à pied de 85 000 employés, soit 63 % de sa force de travail.

Avec les informations de Claude Bouchard

Dans la province, les entreprises regardent de près leurs structures de coûts mentionne la présidente-directrice générale de l'Association minière, Josée Méthot. « Quand je parle aux entreprises minières du Québec, ce que j'entends sur les lèvres c'est : "Il faut augmenter notre productivité, il faut continuer à couper, donc à faire des réductions dans nos coûts". Alors, il faut travailler très fort de ce côté-là. On parle de structures qu'on doit maintenant... On doit maintenant avoir des structures très, très, très lean pour faire face finalement, pour pouvoir continuer d'opérer malgré cette chute de prix », indique-t-elle.

Le prix du minerai de fer, qui entre dans la fabrication de l'acier, a chuté sous les 40 $ la tonne, soit de 33 % entre le début de l'année et le mois de novembre dernier.

Les cours du nickel ont, quant à eux, plongé de 38 % au cours de la même période pendant que le fer chutait de 33 %, le cuivre de 29 %, le platine de 25 % et celui du diamant de 15 %, selon Anglo American.

Josée Méthot était l'invitée de David Chabot à Des matins en or.