NOUVELLES
10/12/2015 06:42 EST | Actualisé 10/12/2016 00:12 EST

Afrique du Sud: deux guépards blessent un officier sur une base militaire

Deux guépards mâles qui avaient été déployés la semaine dernière sur une base aérienne militaire pour chasser les petits animaux de la piste d'atterrissage ont pris leur mission trop à coeur et ont attaqué un officier, a-t-on appris jeudi de source officielle.

"La dame a essayé de prendre une photo (des félins) et elle a été blessée, mais ce n'est pas une blessure sérieuse", a indiqué à l'AFP une de ses collègues qui a refusé d'être identifié.

L'incident s'est produit mardi à la base aérienne de Makhado, dans le nord-est du pays, près de la frontière avec le Zimbabwe, a annoncé l'armée de l'air dans un communiqué.

Le guépard, connu pour être l'animal le plus rapide du monde, est utilisé comme "un moyen durable de contrôler la faune qui pose des problèmes de sécurité aérienne", selon le communiqué.

Les guépards sont utilisés depuis les années 1990 pour empêcher d'autres animaux comme les phacochères ou les antilopes de gêner l'atterrissage des avions militaires.

Le centre pour les espèces en danger de Hoedspruit, une association de défense des animaux, a indiqué avoir récemment donné deux guépards, Tobie, six ans, et Wim, sept ans, à la base de Makhado.

Mais l'armée n'a pu confirmer qu'il s'agissait bien du duo qui a commis l'attaque.

sn/pid/cyj