NOUVELLES
08/12/2015 02:12 EST | Actualisé 08/12/2015 02:26 EST

Entrevue avec Bianca Longpré, blogueuse «coup de poing» du Huffington Post Québec (VIDÉO)

Quinze minutes. C'est le temps qu'il faut en moyenne à Bianca Longpré pour pondre un texte qui, en général, ne laisse personne indifférent. Qu'il s'agisse des «maudits BS», comme elle les appellent, des «vieux» en CHSLD, de la monogamie ou de Justin Trudeau, ses sujets de blogues sont diversifiés et livrés sur un ton à la fois cru et intègre. Portrait d'une blogueuse qui ne mâche pas ses mots.

Quand elle ouvre la porte de sa jolie maison à Rosemère, tout sourire et entourée de sa meute de chiens, il est difficile d'imaginer qu'il s'agit bien là de Bianca Longpré. Le décor chaleureux et familial de sa demeure, qu'elle partage avec l'humoriste François Massicotte, détonne avec les propos durs que la productrice de spectacles d'humour tient dans ses blogues publiés sur le Huffington Post Québec.

«D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours aimé écrire, la différence c'est qu'avant j'écrivais sur du papier... et peu de gens me lisaient [...] maintenant j'écris des blogues et des milliers de gens peuvent me lire», raconte-t-elle. La rédaction d'un blogue se passe normalement très vite: un sujet de l'actualité l'interpelle, elle sent le besoin de réagir et pond un texte. «Écrire c'est pour moi une forme d'exutoire», explique-t-elle, un passe-temps qui n'occupe qu'une quinzaine de minutes de sa journée.

Bianca Longpré devant son ordinateur, à la maison, à l'endroit où elle écrit la majorité de ses blogues.

Les sujets de ses blogues varient mais certains thèmes reviennent plus souvent que d'autres. «La question des inégalités sociales, des personnes qui sont sans-voix, comme les pauvres, les vieux, ça vient me chercher», poursuit Bianca Longpré. Avec quatre enfants à la maison, elle consacre plusieurs textes au «tourbillon du quotidien familial», à la difficulté de garder une vie de couple (et surtout une vie sexuelle!) lorsqu'on est à la fois parent et travailleur.

«Il y a des journées on est à bout, on a envie de tout sacrer là, admet-elle, mais il y a aussi ces petits moments de bonheur qui font tout oublier le reste». Bref, c'est un peu tout ça qu'elle essaye de dépeindre à travers les mots. «Ce qu'on retrouve dans mes textes c'est exactement ce que je pense, je ne suis pas censurée [...] et je crois que beaucoup de gens se retrouvent là-dedans», conclut-elle.

Quelques-uns des blogues populaires de Bianca Longpré:

Cher Justin

Petit Jérémy, j'ai honte

Ces maudits BS

Ces seins qui descendent

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Chiara Ferragni, la blogueuse mode la plus influente de la planète Voyez les images