NOUVELLES
06/12/2015 03:21 EST | Actualisé 06/12/2016 00:12 EST

Trophée Jules-Verne - Spindrift 2 et Idec Sport en retard, dans les glaces

Les deux maxi-trimarans lancés dans la chasse au Trophée Jules-Verne, Spindrift 2 et Idec Sport, accusaient dimanche un retard de plusieurs centaines de milles sur le tableau de marche du record et naviguaient dans des zones de glaces dans le sud de l'océan Indien.

A 11h45 GMT dimanche, le retard de Spindrift 2 (Yann Guichard) était de 282 milles par rapport à la distance parcourue après le même temps de course en 2011 par le détenteur du Trophée Jules-Verne, Loïck Peyron (Banque Populaire V). Et à 11h30, celui d'Idec Sport (Francis Joyon) était de 782,1 milles.

Guichard et ses 13 équipiers alignaient de belles moyennes (30 noeuds) mais suivaient une route en zig zag, multipliant les empannages (virements de bord vent arrière) dans des vents instables, en direction de l'archipel français des Kerguelen. Au même endroit, Peyron et son équipage avaient tracé une trajectoire presque rectiligne.

Idec Sport, loin derrière, était coincé depuis 48 heures entre deux dépressions, dont l'une tarde à le rattraper avec son "carburant" de vent fort.

Les deux multicoques naviguent dans une zone de glaces et la priorité est donnée à la sécurité, avec une veille 24 heures sur 24, notamment grâce à des jumelles à infra-rouge utilisées pendant les quarts de nuit.

Le Trophée Jules-Verne est détenu depuis janvier 2012 par Peyron et l'équipage de Banque Populaire V (aujourd'hui... Spindrift 2) en 45 j 13 h 42 min.

heg/agu