NOUVELLES
06/12/2015 05:21 EST | Actualisé 06/12/2016 00:12 EST

Londres: la police enquête sur une possible attaque «terroriste» dans le métro

LONDRES — La police antiterroriste britannique enquête sur une attaque au couteau survenue dans une station de métro de Londres, samedi, pendant laquelle un homme aurait brandi son arme en disant: «Ceci est pour la Syrie».

Les autorités ont arrêté un homme de 29 ans qui a blessé deux personnes avec son couteau dans la station Leytonstone, à l'est de Londres.

Les policiers ont dit traiter l'événement comme un possible «acte terroriste». Richard Walton, chef de la cellule antiterroriste de Scotland Yard, à Londres, a expliqué que cette décision avait été prise à la lumière d'informations reçues de témoins et de policiers.

Les enquêteurs ont ciblé une résidence située à l'est de la capitale britannique, mais ils n'ont pas voulu préciser s'ils cherchaient d'autres suspects.

Les médias britanniques ont rapporté que l'individu avait évoqué la Syrie lorsqu'il a posé son geste. Bien que l'information n'ait pas été confirmée, l'incident survient quelques jours après que le Parlement britannique eut approuvé un élargissement de l'intervention militaire du Royaume Uni vers la Syrie.

Comme dans plusieurs pays européens, les autorités britanniques ont les nerfs à vif seulement trois semaines après les attentats à Paris qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés. La dernière attaque à Londres remonte à 2013, lorsque des extrémistes inspirés par le groupe al-Qaïda avaient poignardé un militaire en pleine rue.

Un homme souffre de blessures graves des suites de l'attaque au couteau de samedi, mais son état était stable à l'hôpital. Un autre homme a été blessé légèrement.

Une vidéo filmée par des témoins montre une flaque de sang sur le plancher de la station. On peut également voir le suspect, au loin, menaçant les policiers, qui sont finalement parvenus à l'immobiliser avec un pistolet paralysant.

Salim Patel, le propriétaire d'un commerce dans la station, a dit aux journalistes que le suspect avait roué de coups un homme avant de le poignarder. «J'ai vu l'homme attaquer la victime, lui donner des coups de poing si fort. Après, l'assaillant a commencé à lui donner des coups de pied sur le plancher. Il a ensuite pris un couteau et a commencé à le poignarder alors qu'il gisait au sol», a-t-il décrit.

Le suspect était toujours en détention à un poste de police, dimanche.