NOUVELLES
06/12/2015 14:37 EST | Actualisé 06/12/2016 00:12 EST

Législatives au Venezuela : le vote prolongé d'une heure, début de polémique

Les autorités électorales au Venezuela ont prolongé dimanche d'une heure le vote aux élections législatives, décision immédiatement critiquée par l'opposition, qui pourrait remporter la majorité parlementaire pour la première fois en 16 ans, sur fond de grave crise économique.

Peu après avoir annoncé la clôture des bureaux de vote à l'heure prévue, 18H00 (22H30 GMT), le Conseil national électoral a décidé de reporter la fermeture à 19H00 (23H30 GMT), pour permettre aux électeurs faisant encore la queue de pouvoir s'exprimer, et saluant la "participation très élevée".

L'opposition a immédiatement dénoncé cette décision. Vicente Diaz, représentant de la Table de l'unité démocratique (MUD), donnée favorite dimanche, a déclaré que cette prolongation d'une heure était une "violation" de la loi, ajoutant que "la volonté du peuple devait être respectée en fermant les bureaux de vote où il n'y a pas d'électeurs pour empêcher les campagnes de dernière heure".

Dans ce pays sud-américain de 30 millions d'habitants, la MUD, vaste coalition d'opposition, est largement favorite pour ce scrutin, visant à élire pour cinq ans les 167 députés du Parlement monocaméral.

Sa victoire marquerait un tournant historique depuis l'élection en 1999 d'Hugo Chavez, décédé en 2013 et auquel Maduro a succédé. Mais les analystes préviennent que, dans ce régime présidentiel, le Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV) utilisera tous les outils à sa disposition pour minimiser ce probable revers.

mis/ka-tup/jr