NOUVELLES
06/12/2015 18:58 EST | Actualisé 06/12/2016 00:12 EST

Le pétrole reste sous la barre des 40 dollars en Asie

Le pétrole restait sous la barre des 40 dollars lundi en Asie dans un marché pessimiste après le refus de l'Opep d'abaisser ses seuils de production d'or noir.

Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier perdait 37 cents à 39,60 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, la référence européenne du brut, également pour livraison en janvier, cédait 12 cents, à 42,88 dollars.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a décidé vendredi à Vienne de maintenir en l'état sa production de pétrole.

L'Opep pompe plus d'un tiers du pétrole mondial et produit environ 32 millions de barils par jour (mbj), soit plus que son objectif théorique de 30 mbj.

Le cartel a ainsi renoncé à consentir aux demandes de ses plus petits producteurs, notamment le Venezuela et l'Algérie, qui souffrent particulièrement de la chute des cours.

Les cours ont perdu plus de 60% de leur valeur depuis juin 2014, en partie du fait de l'offensive commerciale du cartel, Arabie saoudite en tête, qui inonde le marché d'or noir pour contrer l'essor des hydrocarbures de schiste aux États-Unis.

"Le brut est sans nul doute écrasé par l'absence d'accord entre membres de l'Opep, qui présage d'une persistance future de l'excès d'offre", a commenté Bernard Aw, analyste chez IG Markets à Singapour. "Le WTI s'échange moins de 40 dollars, et on dirait qu'il va rester sous ce seuil."

Sanjeev Gupta, analyste chez EY, a expliqué que l'attention du marché se portait désormais sur la réunion la semaine prochaine de la Réserve fédérale américaine, la dernière avant la fin de l'année, qui doit décider ou non de relever les taux d'intérêt.

Une hausse des taux aurait pour conséquence de renforcer le dollar, ce qui renchérirait les achats d'or noir pour les acheteurs munis d'autres devises.

"Tous les yeux sont rivés sur la réunion de la Fed mais les données en provenance de la Chine vont également déterminer les cours pendant les semaines à venir", a-t-il déclaré.

Vendredi à la clôture, le WTI a perdu 1,11 dollar à 39,97 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le Brent a perdu 84 cents à 43,00 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

mba/psr/ev/myl

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP