NOUVELLES
06/12/2015 12:48 EST | Actualisé 06/12/2016 00:12 EST

Italie/15e journée: Naples laisse sa place à L'Inter

Battu 3-2 à Bologne dimanche lors de la 15e journée, Naples n'a conservé qu'une semaine sa place de leader du Championnat d'Italie et a été dépassé par l'Inter Milan, qui reprend les commandes, mais aussi la Fiorentina.

. Naples redescend sur terre

La victoire de la semaine dernière face à l'Inter et la première place, inédite depuis 25 ans, avaient été accueillies avec un énorme enthousiasme à Naples, qui rêvait déjà de scudetto.

Bologne, qui va mieux depuis l'arrivée de Roberto Donadoni au poste d'entraîneur (10 points en cinq matches), s'est chargé de ramener un peu de calme autour du stade San Paolo.

Après une heure de jeu, Naples était mené 3-0, sur un doublé de Destro (14e et 60e) et un beau coup de tête de Rossettini (21e).

En fin de match, Gonzalo Higuain a confirmé qu'il était dans la forme de sa vie avec un nouveau doublé, qui porte son total à 14 buts en 15 matches. Mais la réaction de l'Argentin et de ses équipiers était trop tardive (87e et 90e) et Naples s'est incliné, pour la première fois depuis la première journée et un revers à Sassuolo.

"Nous devons nous relever tout de suite. En football, on a le droit de tomber. Ce qui compte c'est de se relever tout de suite", a commenté le gardien napolitain Pepe Reina.

Après l'Europa League jeudi, les joueurs de Maurizio Sarri auront une belle occasion de le faire avec la réception de l'AS Rome.

Toujours aussi fragile défensivement, la Roma a été tenue en échec 1-1 samedi par le Torino. Les joueurs de Rudi Garcia, fragilisé, sont 4e et n'ont plus qu'un point d'avance sur une Juventus relancée. Les Turinois ont en effet enregistré vendredi un cinquième succès consécutif, sur la pelouse d'une Lazio Rome en pleine déconfiture (2-0).

. Inter et Fiorentina en profitent

Dans ce championnat ultra-serré, le faux pas napolitain a profité à l'Inter Milan et à la Fiorentina.

Les Milanais reprennent donc les commandes de la Serie A avec une victoire à leur manière: 1-0 samedi face au Genoa. C'est déjà la huitième fois que l'équipe de Roberto Mancini s'impose sur ce score cette saison.

Dimanche après-midi, la Fiorentina a également dépassé Naples avec un succès sans histoire face à l'Udinese: 3-0 sur des buts de Kalinic, Ilicic sur penalty et Rodriguez.

L'Inter a un point d'avance sur la "Fio" et deux sur Naples. La Roma est à cinq points de la tête et la Juve à six. La prochaine journée, avec des chocs Naples-Roma et Juventus-Fiorentina, pourrait valoir cher.

. Le Milan manque l'occasion

En clôture de cette 15e journée dimanche soir, l'AC Milan a manqué une belle occasion de se joindre au groupe de tête avec un match nul 0-0 sur la pelouse du faible Carpi.

Après 20 minutes équilibrées, les Milanais ont largement dominé, faisant par moments le siège du but de Carpi. Mais ils n'ont pas trouvé l'ouverture, malgré les efforts de Mbaye Niang, parfois maladroit mais très actif, quand Carlos Bacca a lui été parfaitement invisible.

Les hommes de Sinisa Mihajlovic espéraient s'approcher de la Juventus et de la Roma, mais ils ont en fait perdu une place, glissant au huitième rang. Ils sont ainsi devancés par Sassuolo (6e), facile vainqueur sur le terrain de la Sampdoria Gênes (3-1), et même désormais par l'Atalanta Bergame (7e), qui a corrigé Palerme 3-0.

stt/yk