NOUVELLES
05/12/2015 23:47 EST | Actualisé 05/12/2016 00:12 EST

Inde: réouverture de l'aéroport dans le sud inondé

Le principal aéroport du Tamil Nadu, Etat de l'Inde du Sud dévasté depuis près d'un mois par des inondations qui ont fait près de 300 morts, a rouvert dimanche.

L'aéroport international de Chennai, anciennement appelée Madras, la capitale de cet Etat côtier, avait dû fermer mercredi, les pistes étant inondées à la suite des pluies violentes.

L'Inde subit des inondations chaque année lors de la mousson entre juin et septembre.

"Les pistes ne sont pas endommagées. Elles sont restées sous l'eau plusieurs jours mais sont à présent dégagées", a déclaré le ministre de l'Aviation Mahesh Sharma. "Les avions de ligne ont repris du service".

Des milliers de personnes ont dû être secourues par bateau ou récupérées sur leur toit de leur logement inondé.

Une bonne partie de Chennai, une ville de quatre millions d'habitants, a été inondée. Les réseaux d'alimentation électrique et téléphonique ont également été touchés.

Des milliers de secouristes et de soldats ont été déployés pour venir en aide aux sinistrés à qui ils distribuent vivres, eau potable et médicaments.

Un porte-parole de l'armée, le colonel Rohan Anand, a expliqué que les soldats avaient "distribué de l'aide, y compris de l'eau et de la nourriture, à 20.000 personnes".

La pluie tombait cependant à nouveau sur la ville dimanche, menaçant les efforts des secouristes pour nettoyer les routes de leurs débris.

Le Premier ministre Narendra Modi a estimé que ces inondations, qui ont commencé le 9 novembre, étaient vraisemblablement la conséquence du changement climatique.

Les spécialistes jugent que le manque de cohérence de la planification urbaine a probablement aggravé la situation.

ja-tha/ev/we