NOUVELLES
06/12/2015 11:41 EST | Actualisé 06/12/2016 00:12 EST

Coupe du monde/Lake Louise/Super-G: Vonn reçue trois sur trois

L'Américaine Lindsey Vonn a été reçue trois sur trois sur sa piste fétiche de Lake Louise, en remportant dimanche le super-G après les deux descentes des jours précédents, sa 18e victoire dans la station canadienne et la 70e en Coupe de monde de ski alpin.

Dans le domaine des records, la reine de la vitesse a désormais 25 super-G à son tableau de chasse, mieux que l'Autrichien Hermann Maier (24).

Et le sommet de 86 succès sur le circuit majeur, que le slalomeur et géantiste suédois Ingemar Stenmark avait gravi au milieu des années 80, ne paraît plus hors de portée pour la native du Minnesota.

Malgré les blessures, qui l'ont privée de plus d'une saison de haut niveau après son grave accident de février 2013 aux Mondiaux de Schladming (Autriche), à la réception d'un saut lors du super-G, la blonde aperçoit désormais le record. D'autant qu'elle veut poursuivre le ski de compétition au moins jusqu'aux JO-2018 en Corée du Sud.

Dimanche, avec son dossard 21, Lindsey Vonn a été saluée par le retour du soleil qui s'était caché pour les autres. Sans cela, elle aurait quand même gagné. Elle a en effet mis un écart de plus d'une seconde aux deux Autrichiennes qui l'ont accompagnée sur le podium: Tamara Tippler, pour la première fois sur la +boîte+, à 1 sec 32, et Cornelia Hütter, à 1 sec 35.

- Hütter s'affirme -

Hütter, 23 ans, s'est affirmée au sein de la relève autrichienne. La Styrienne a aligné trois podiums en autant de courses à Lake Louise, déjà deuxième puis troisième des descentes.

L'Italienne Johanna Schnarf, quatrième à 1 sec 49, a singé à 31 ans la meilleure performance de sa carrière.

Vonn, pour sa part, est allée crescendo au fil des jours dans les écarts qu'elle a instaurés entre elle et ses plus proches adversaires. Avec la manière en plus.

Grâce à ce triple-triple à Lake Louise, après les trois à la suite déjà réalisés en 2011 et 2012, Vonn a aussi pris la tête du classement général (300 points à 296), aux dépens de sa jeune (20 ans) compatriote Mikaela Shiffrin.

Celle qui domine outrageusement le slalom depuis plusieurs saisons avait choisi de débuter en super-G, du moins au niveau de la Coupe du monde, à Lake Louise. La prodige n'est pas venue pour rien dans l'Alberta. Sur un tracé très technique, elle a marqué 16 points en terminant 15e à 2 sec 29 du scratch.

Nul doute que Shiffrin va reprendre le dossard rouge de leader le week-end prochain à Äre, en Suède, où le Cirque blanc est attendu pour un slalom géant et un slalom.

asc/tba