DIVERTISSEMENT
05/12/2015 10:45 EST | Actualisé 05/12/2015 10:45 EST

Quelques révélations sur le Bye bye

Radio-Canada

Louis Morissette a offert un avant-goût du Bye bye 2015 en entrevue, confirmant que l'affaire Joël Legendre allait être abordée pendant l'émission de fin d'année.

La question a été soulevée à plusieurs reprises au cours des derniers mois. Ce fait divers a été largement couvert par les médias québécois, en plus d'impliquer un membre de la distribution des récents Bye bye. Il s'agit toutefois d'un sujet délicat.

Le producteur Louis Morissette, qu'on pourra également voir devant la caméra cette année, est catégorique : il ne pouvait passer outre cet événement.

« C'est sûr [que le Bye bye devait l'aborder]. Comme je lui [Joël Legendre] disais, à la limite, il est victime du fait que c'est de notoriété publique qu'on est amis. Si on le protège, ça va être pire. Joël connaît la game, il a fait ce show-là et il s'y attend. »

— Louis Morissette

Le producteur, qui se garde d'en dire trop à un mois du traditionnel rendez-vous de fin d'année diffusé à ICI Radio-Canada Télé, se dit soulagé du changement de gouvernement à Ottawa. Non pas par conviction politique, mais plutôt par défi créatif.

« Après 10 ans avec Stephen Harper, on se demandait ce qu'on pouvait faire de nouveau. Justin Trudeau amène autre chose, avec la première dame et ses enfants. Et au Québec, le gouvernement Charest est toujours bon pour nous sortir des scandales. Mais le PQ a été anormalement tranquille, j'ai dit à l'équipe de se tenir prête d'ici au 31 décembre. »

Les attentats de Paris écartés

Louis Morissette, qui a réussi au fil des Bye bye à aborder des sujets délicats, a pris la décision, de concert avec son équipe, de ne pas traiter directement des attentats de Paris.

« Ce n'est pas la place, d'autant que le Bye bye, c'est un show festif. Il est 23 h le 31 décembre, on ne doit pas arriver avec quelque chose d'aigre-doux. On avait un numéro avec Adil Charkaoui, et c'était assez dur, mais je l'assumais. Et quand sont arrivés les attentats de Paris, on a retiré le numéro immédiatement. »

« Il y aura un clin d'oeil aux attentats de Paris et au peuple français, mais pas de façon humoristique. »

— Louis Morissette

Rappelons que Patrice L'Ecuyer effectue un retour dans l'émission de fin d'année, lui qui a participé à sept Bye bye de fin d'année de 1988 à 1995.

L'Ecuyer et Morissette rejoignent donc Hélène Bourgeois Leclerc, Véronique Claveau, Pierre Brassard et Laurent Paquin.

L'an dernier, le Bye bye avait attiré en moyenne 2 902 000 téléspectateurs lors de sa diffusion le 31 décembre, avec des pointes à près de 4 millions de téléspectateurs.

Il s'agissait d'une légère hausse par rapport au Bye bye 2013. Les coulisses de l'émission avaient été suivies par 1 396 000 téléspectateurs.