DIVERTISSEMENT
04/12/2015 10:05 EST | Actualisé 04/12/2015 10:16 EST

« Little » Melvin Williams, l'ancien vendeur de drogue qui a inspiré la série « The Wire », est mort

Son nom est peu connu du grand public, et pourtant, sa vie a inspiré l'une des meilleures séries de HBO, pour ne pas dire de tous les temps : The Wire (Sur écoute en français). « Little » Melvin Williams, ancien vendeur de drogue reconverti est décédé le jeudi 3 décembre à l'âge de 73 ans au centre médical de l'Université du Maryland, dans l'état de Baltimore.

En 1987, alors que David Simon exerçait encore le métier de journaliste pour le journal Baltimore Sun, il écrit en cinq parties l'histoire de Williams, de son ascension comme baron de la drogue de Baltimore, à sa chute. Quinze ans plus tard, The Wire apparaît sur les écrans, série policière où les forces de l'ordre de Baltimore tentent de démanteler l'immense réseau de trafic de drogue qui mine la ville.

"RIP Melvin « Little Melvin » Williams, décédé à l'âge de 73, qui m'a permis de repenser entièrement le monde de la drogue. Tu es enfin libre, mon frère."

Condamné à 35 ans de prison pour trafic de drogue, Melvin Wiliams est libéré en 2003. Il rejoint alors église méthodiste et intervient auprès des jeunes de la ville. Un rôle qu'il a joué également dans les saisons 3, 4 et 5 de la série, où il incarne un diacre qui tente de venir en aide aux trafiquants de drogues de son quartier.

Selon des proches, cités par le journal Baltimore Sun, Melvin Williams serait décédé des suites d'un cancer. Sur les réseaux sociaux, les amateurs lui ont rendu hommage en publiant plusieurs scènes et citations de la série.

« Un bon homme d'église se mêle toujours des emmerdes de tout le monde', que ce soit des barons de la drogue, des acteurs ou des pasteurs. RIP Melvin Williams »

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Des citations marquantes dans les écrans québécois Voyez les images