Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Daily News en a vraiment assez des fusillades aux États-Unis: voyez sa une

Le Daily News a frappé fort jeudi, au lendemain de la fusillade qui a fait 14 morts à San Bernardino en Californie.

Le quotidien new-yorkais s'est attaqué de front aux républicains qui affirment que leurs prières sont avec les victimes, sans toutefois agir pour renforcer le contrôle des armes aux États-Unis.

En une du Daily News, une affirmation très simple: «God isn't fixing this». Que l'on peut traduire par «Dieu ne réglera pas ça». Ainsi que plusieurs citations où le mot «prières» est surligné.

Le journal affirme aussi que «les lâches qui pourraient mettre fin au fléau des armes continuent de se cacher derrière des platitudes insignifiantes».

Des mots durs qui ont plu à ceux qui militent pour un meilleur contrôle des armes à feu.

Mais qui ont aussi déplu à plusieurs croyants.

Certains rappelant notamment que le président Barack Obama lui-même évoque régulièrement ses pensées et ses prières lors des tragédies.

Le président Barack Obama a d'ailleurs repris mercredi les mêmes mots qu'il répète inlassablement, fusillade après fusillade.

Fusillade à San Bernardino, en Californie

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.