Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Trafic de drogue: un policier de Québec face à la justice

Un policier de Québec devra faire face à de graves accusations d'abus de confiance et de trafic de drogue.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) confirme avoir procédé à l'arrestation de l'un de ses membres le 17 novembre dernier. Le policier a été libéré sous conditions avec promesse de comparaître le 2 décembre.

Jean-Bernard Lajoie a été arrêté sous des chefs d'accusation d'utilisation frauduleuse d'un ordinateur, d'abus de confiance et de trafic de stupéfiants. Par voie de communiqué, le SPVQ affirme avoir été avisé par des membres en février dernier de certains faits mettant en cause l'intégrité du constable Lajoie. Le policier a alors été suspendu avec solde.

« La direction du SPVQ ainsi que son personnel n'acceptent pas les comportements inadéquats de la part des membres du service. L'organisation prend très au sérieux ce type de situation, car elle souhaite faire respecter son intégrité et sa réputation, tout en assurant la protection du public », a commenté Michel Desgagné, directeur du SPVQ.

Un policier décoré

En mai 2013, le ministre de la Sécurité publique du Québec a décerné la médaille pour action méritoire à Jean-Bernard Lajoie. Dans la nuit du 8 août 2011, lors d'une patrouille dans le secteur de la marina Saint-Roch, le policier et l'un de ses collègues ont porté secours à un citoyen en détresse.

L'homme avait une corde nouée autour du cou et tentait de se jeter du haut de la passerelle qui surplombe la rivière Saint-Charles. Les deux policiers sont parvenus à lui porter secours avant qu'il ne soit trop tard.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.