NOUVELLES
02/12/2015 03:23 EST | Actualisé 02/12/2016 00:12 EST

Sénégal: 13 morts dans des accidents lors d'un pèlerinage (pompiers)

Treize personnes ont été tuées et 466 blessées dans des accidents au Sénégal lors du grand pèlerinage annuel de la confrérie mouride à Touba (centre), a-t-on appris mercredi auprès des sapeurs-pompiers.

Le bilan établi depuis samedi fait état de "99 accidents de la circulation" lors desquels "12 personnes sont décédées", outre une fillette tombée dans une fosse, a affirmé à l'AFP le colonel Moussa Niang, un responsable de la communication du Groupement national des sapeurs-pompiers.

Le nombre de blessés, lors du pèlerinage célébré mardi et appelé "Magal" (célébration, en langue nationale wolof), est de 466, selon la même source.

Ce bilan est comparable à celui de l'année dernière sur les routes vers Touba, ville sainte des mourides, qui accueille à cette occasion plusieurs millions de pèlerins de tout le pays, et même au-delà.

Le "Magal", jour férié au Sénégal, marque l'anniversaire, dans le calendrier musulman, du départ en exil au Gabon du fondateur du mouridisme, Cheikh Amadou Bamba (1853-1927), le 12 août 1895.

Cheikh Ahmadou Bamba a été exilé par les autorités coloniales françaises au Gabon (1895-1902), puis en Mauritanie (1903-1907), avant d'être placé en résidence surveillée dans le nord du Sénégal.

Le pays, réputé pour sa tolérance religieuse, compte plus de 90% de musulmans, la plupart adeptes du soufisme, représenté par diverses confréries.

mrb/sst/cyj