NOUVELLES
02/12/2015 01:50 EST | Actualisé 02/12/2016 00:12 EST

Référendum/UE: Cameron veut un accord avec ses partenaires européens avant Noël (Tusk)

Le Premier ministre britannique David Cameron, qui négocie avec ses partenaires européens pour modifier les conditions d'appartenance du Royaume-Uni à l'UE avant la tenue d'un référendum sur la question, veut un accord avant Noël, a affirmé mercredi le président du Conseil européen, Donald Tusk.

"Si Cameron est sûr que (le conseil européen des 17 et 18) décembre est mieux que (celui de) février, je vais l'aider", a déclaré Donald Tusk au quotidien britannique The Guardian, et à cinq autres quotidiens européens .

Un accord ce mois-ci "est toujours possible mais très très difficile", a toutefois prévenu M. Tusk. "Ce dont nous avons besoin en décembre -ou en février si nous devons repousser- est une déclaration politique parce qu'il est impossible de changer les traités européens avant le référendum".

Le référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni au groupe des 28 doit avoir lieu avant fin 2017 mais pourrait intervenir dès 2016.

Le président du Conseil européen pensait initialement que le conseil européen de février était un objectif plus réaliste pour un accord entre le Royaume-Uni et ses partenaires mais il dit s'être rangé à l'opinion de David Cameron.

"La première priorité politique est évidemment d'aider Cameron à gagner le référendum. Cela veut dire que je coopère vraiment très étroitement avec (lui) sur la question du calendrier", a expliqué M. Tusk.

Le Premier ministre britannique a formulé début novembre ses quatre demandes principales: une reconnaissance que l'UE est un club à plusieurs monnaies, mettre l'accent sur la compétitivité de l'UE, une exemption de l'obligation d'aller vers "une union sans cesse plus étroite" et des outils pour mieux maîtriser l'immigration des citoyens européens (notamment en supprimant leurs droits à des aides sociales pendant quatre ans).

David Cameron tente de convaincre ses partenaires de la justesse de ses demandes en faisant la tournée des capitales européennes. Après une visite à Vienne la semaine dernière, il se rend jeudi en Bulgarie.

jb/oaa/alc