NOUVELLES
01/12/2015 21:53 EST | Actualisé 01/12/2016 00:12 EST

Plainte pour diffmation d'une tante de Kim Jong-Un en Corée du Sud

Une tante du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, qui vit aux Etats-Unis, a porté plainte pour diffamation en Corée du Sud mercredi contre trois Nord-Coréens ayant fait défection.

Ko Yong-Suk, qui s'est occupée de Kim Jong-Un pendant des années lorsqu'il était scolarisé en Suisse, accuse les trois Nord-Coréens d'avoir "répandu de fausses informations" à de multiples reprises sur son compte ainsi que sur celui de sa famille.

Les trois Nord-Coréens, un ancien agent des services secrets, le beau-fils d'un ancien Premier ministre et un ancien diplomate, ont fui cet Etat hermétique dans les années 1990 et se sont établis en Corée du Sud.

Mme Ko a obtenu l'asile aux Etats-Unis en 1998 en compagnie de son mari. La plainte a été déposée en son nom par un avocat de Séoul, Kang Yong-Seok.

Ko Yong-Suk est la plus jeune soeur de la mère du numéro un nord-coréen. Cette dernière était décédée en France en 2004.

Elle réclame un total de 60 millions de wons (49.000 euros) de dommages et intérêts pour des propos tenus par les intéressés à la télévision sud-coréenne entre 2013 et 2014.

D'après son avocat, les propos incriminés concernent des accusations selon lesquelles Mme Ko avait géré un fonds secret au nom du père de Kim Jong-Un, Kim Jong-Il, que le père de Mme Ko avait collaboré avec le Japon durant son règne colonial sur la péninsule coréenne (1910-1945) et qu'elle avait subi des opérations de chirurgie esthétique après avoir fait défection aux Etats-Unis.

Les trois intéressés "ont émis des remarques sans fondement sans vraiment connaître sa vie", a dit M. Kang à l'AFP.

Il a dit ne pas savoir si elle serait présente pour d'éventuelles audiences. "Je n'en suis pas certain à 100%. Son mari a laissé entendre qu'elle pourrait venir".

lim/gh/ev/ros