Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Rona Ambrose fouette ses troupes avant la rentrée parlementaire

Les contribuables auront besoin des conservateurs pour garder à l'oeil les libéraux, qui dépenseront leur argent de manière "irresponsable", a insisté la chef intérimaire du parti, Rona Ambrose.

Dans un discours livré devant le caucus du Parti conservateur à la veille de la rentrée parlementaire, mercredi, celle qui tient depuis peu les rênes du Parti conservateur a prévenu qu'il s'agirait de la "priorité première" de ses troupes.

Car celles de Justin Trudeau plongeront le pays dans des déficits pour contrer une récession qui, selon Mme Ambrose, n'existe même pas.

La chef intérimaire a de nouveau fustigé la décision du premier ministre libéral de mettre fin à la contribution du Canada à la campagne de bombardements aériens contre le groupe armé État islamique (ÉI).

Elle a souligné que cette position était demeurée inchangée même après les attentats perpétrés le 13 novembre dernier à Paris, qui ont été revendiqués par le groupe armé ÉI.

Le discours de Mme Ambrose a été applaudi par les sénateurs et députés qui assistaient à cette réunion du caucus. Il y avait un absent notable dans la salle de l'édifice du Centre: l'ancien premier ministre Stephen Harper.

INOLTRE SU HUFFPOST

Parti conservateur: qui sont les candidats?

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.