NOUVELLES
02/12/2015 10:32 EST | Actualisé 02/12/2016 00:12 EST

Nucléaire: l'enquête de l'AIEA sur une possible dimension militaire est "close" (Téhéran)

L'Iran a fait savoir mercredi qu'il considère désormais "close" l'enquête de l'Agence internationale de l'énergie atomique sur la "possible dimension militaire" (PMD) de son programme nucléaire, après la publication d'un rapport attendu de l'AIEA.

"Nous pouvons dire que toutes les mesures concernant les questions en suspens ont été totalement réglées, et que la question du PMD est désormais close", a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères iranien, Abbas Araghchi, à la télévision d'Etat.

L'Iran, qui a toujours nié avoir voulu se doter de l'arme nucléaire, avait affirmé dimanche qu'il n'appliquerait pas l'accord conclu avec les grandes puissances tant que le dossier sur le PMD n'était pas clos.

Ce rapport "confirme le programme nucléaire pacifique de la République islamique d'Iran. L'agence a exclu toutes les allégations sur l'existence d'un programme nucléaire militaire", a affirmé M. Araghchi mercredi.

"Comme nous l'avons affirmé plusieurs fois, les armes nucléaires n'ont et n'auront aucune place dans la doctrine de défense de l'Iran", a-t-il ajouté.

"Désormais, l'invalidité des précédentes allégations a été prouvée. L'autre camp doit tenir ses engagements, y compris la fermeture du dossier PMD".

Le rapport de l'AIEA sera examiné le 15 décembre par les gouverneurs de l'agence, selon une feuille de route adoptée en juillet à Vienne dans le cadre des négociations entre Téhéran et les grandes puissances du groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne) pour mettre un terme à plus de treize ans de différends concernant le dossier nucléaire iranien.

neg/adm/dv/cmk/feb