NOUVELLES
02/12/2015 07:38 EST | Actualisé 02/12/2016 00:12 EST

Nobel de la paix: à chacun sa médaille mais moyennant finances

Pour éviter toute jalousie éventuelle entre les vainqueurs du Nobel de la paix, l'Institut Nobel a annoncé mercredi que quatre médailles d'or supplémentaires seraient frappées, une pour chaque composante du quartette tunisien récompensé cette année, mais... à leurs frais.

La prestigieuse récompense a été attribuée le 9 octobre au quartette pour le dialogue national tunisien, un groupe informel d'organisations qui a contribué à sauver la transition démocratique dans ce pays, berceau du "printemps arabe".

Formellement, c'est ce quartette qui, bien que n'ayant pas d'existence juridique, est le seul et unique lauréat et qui recevra donc la médaille Nobel officielle, dont on ignore le sort ultérieur. Mais les quatre organisations --le puissant syndicat UGTT, l'organisation patronale UTICA, la Ligue tunisienne des droits de l'Homme (LTDH) et l'Ordre des avocats-- tenaient aussi à avoir la leur.

"Quatre médailles (supplémentaires) vont être fabriquées", a déclaré à l'AFP le directeur de l'Institut Nobel, Olav Njølstad, alors que la cérémonie de remise officielle aura lieu le 10 décembre.

Si, selon M. Njølstad, il n'est pas inhabituel que jusqu'à trois répliques en bronze plaqué or soient fabriquées pour le lauréat, l'Institut Nobel a accepté cette année, au regard des circonstances un peu exceptionnelles, d'en commander quatre, toutes en or massif à la demande des Tunisiens.

"Ils paient la différence de coûts que cela induit", a précisé M. Njølstad, sans pouvoir chiffrer celle-ci: "Le prix de l'or varie de jour en jour".

Autre nouveauté cette année, ce sera la première fois que la médaille Nobel officielle bénéficiera d'un label "Fairmined" garantissant la provenance éthique de ses 150 grammes d'or.

Le Nobel de la paix sera remis le 10 décembre dans l'hôtel de ville d'Oslo.

phy/cbw/cab