NOUVELLES
02/12/2015 10:55 EST | Actualisé 02/12/2016 00:12 EST

Les libéraux veulent en finir avec la controverse des gouvernantes

OTTAWA — Les libéraux tentent tant bien que mal de calmer la controverse entourant les deux gouvernantes employées pour s'occuper des trois jeunes enfants du premier ministre Justin Trudeau.

Le directrice des communications de M. Trudeau, Kate Purchase, a indiqué que le premier ministre adapterait son personnel pour satisfaire les besoins de sa famille.

Cela signifie que les gouvernantes ne sont pas des employées supplémentaires à la résidence Trudeau.

Les nounous, considérées comme des adjointes spéciales permises en vertu de la Loi sur les résidences officielles, ont été embauchées moyennant un salaire horaire entre 15 $ et 20 $ en journée, et entre 11 $ et 13 $ en soirée. Une association de gouvernantes confirme que c'est un salaire qui reflète la moyenne nationale.

Les partis de l'opposition ont demandé, plus tôt cette semaine, pourquoi les Canadiens assumaient les frais pour la garde des enfants du premier ministre, alors que M. Trudeau avait reproché à son prédécesseur conservateur d'avoir accordé la prestation universelle pour la garde d'enfants aux familles les plus riches, dont la sienne.