NOUVELLES
02/12/2015 12:10 EST | Actualisé 02/12/2016 00:12 EST

Les libéraux reviennent sur leur promesse concernant les déficits annuels

OTTAWA — La promesse électorale des libéraux de maintenir les déficits annuels sous la barre des 10 milliards $ ne fait apparemment plus partie des priorités économiques du nouveau gouvernement.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a en effet évité d'aborder ce sujet, mercredi, en annonçant que les libéraux se concentreraient sur trois engagements énoncés durant la campagne, soit l'investissement dans les infrastructures, la réduction du rapport dette-PIB et le retour à l'équilibre budgétaire au cours de la quatrième année de leur mandat.

M. Morneau a toutefois esquivé les questions portant sur les déficits.

Mardi, le directeur parlementaire du budget avait prévenu que le gouvernement était en voie de se retrouver avec des déficits annuels beaucoup plus élevés que prévu.

Le ministre des Finances a récemment publié une mise à jour financière disant que l'état des finances publiques s'était détérioré en raison de l'incertitude économique mondiale et de la chute du prix des matières premières.

Durant la campagne, le chef libéral Justin Trudeau avait promis des déficits annuels inférieurs à 10 milliards $ pour 2016-2017 et 2017-2018 à moins que la situation économique ne se dégrade de manière importante.