NOUVELLES
02/12/2015 05:32 EST | Actualisé 02/12/2016 00:12 EST

La drogue pourrait expliquer le décès des deux hommes trouvés morts à Saguenay

MONTRÉAL — Les policiers de Saguenay sont sur une piste fort inquiétante qui pourrait expliquer le décès de deux hommes dans la trentaine en 48 heures, soit dimanche et mardi, dans un même logement de l'arrondissement de Chicoutimi.

Bien que l'on attende toujours les résultats des analyses toxicologiques à la suite de l'autopsie des deux cadavres, le service de police avertit la population de la présence sur le territoire d'une drogue chimique particulièrement dangereuse qui pourrait être à l'origine de ces deux décès.

Vendredi dernier, les services d'urgence ont été appelés pour venir en aide à deux personnes inconscientes en arrêt respiratoire vraisemblablement à la suite d'une surdose, un homme et une femme, qui ont pu être réanimés.

L'homme ranimé vendredi est celui-là même qui a été retrouvé mort, mardi, dans le logement de la rue Morin. Il s'agit d'un individu de 33 ans dont l'identité n'a pas encore été rendue publique.

Dimanche, les policiers avaient retrouvé le corps d'Éric Migneault, âgé de 34 ans, dans ce même logement. Éric Migneault n'habitait pas ce logement; celui-ci était occupé par la deuxième victime, un homme de 33 ans dont l'identité n'a pas encore été rendue publique.

Le Service de police de Saguenay lance donc une mise en garde à la population face à la présence sur le marché noir d'une drogue chimique extrêmement dangereuse qui peut causer un arrêt respiratoire et même la mort.