NOUVELLES
02/12/2015 17:46 EST | Actualisé 02/12/2016 00:12 EST

L'ONU dénonce le bombardement d'un hôpital de MSF au Yémen

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a condamné mercredi des raids aériens de la coalition menée par l'Arabie saoudite au Yémen contre une "clinique mobile" gérée par Médecins sans frontières à Taëz.

Selon MSF, ce bombardement mené mercredi a fait sept blessés et détruit la clinique, précise le communiqué de l'ONU.

M. Ban, cité par son porte-parole, "souligne que les installations médicales et le personnel médical sont explicitement protégés par les lois humanitaires internationales".

M. Ban "demande une enquête impartiale, efficace et rapide sur cet incident".

M. Ban avait déjà condamné un incident similaire survenu au Yémen le 27 octobre lorsqu'un hôpital de MSF avait été bombardé dans la province de Saada.

M. Ban "rappelle à toutes les parties la nécessité impérative de respecter leurs obligations au regard des lois humanitaires internationales de prévenir les attaques contre les civils et les infrastructures civiles".

avz/elc