NOUVELLES
02/12/2015 10:35 EST | Actualisé 02/12/2016 00:12 EST

Dopage - Deux ans de suspension requis contre 26 athlètes italiens

L'agence italienne de lutte contre le dopage a requis deux ans de suspension à l'encontre de 26 athlètes pour des manquements aux règles du code mondial antidopage, a annoncé mercredi le comité olympique italien (Coni).

Parmi ces 26 athlètes se trouvent Fabrizio Donato, médaillé de bronze au triple saut aux jeux Olympiques de Londres en 2012, Andrew Howe, vice-champion du monde de saut en longueur en 2007 ou le perchiste Giuseppe Gibilisco, champion du monde en 2003.

Tous trois, respectivement âgés de 39, 30 et 36 ans, sont en fin de carrière ou sur la pente descendante.

Daniele Greco, 26 ans, autre spécialiste du triple saut, sacré champion d'Europe en salle en 2013, apparaît également dans cette liste.

Il leur est reproché d'avoir violé les articles 2.3 et 2.4 du code mondial antidopage.

Les fautes concernées par l'article 2.3 sont "se soustraire au prélèvement d'un échantillon, refuser le prélèvement d'un échantillon ou ne pas se soumettre au prélèvement d'un échantillon".

L'article 2.4 concerne les "manquements aux obligations en matière de localisation".

Selon le communiqué publié par le Coni, les dossiers de ces 26 athlètes doivent désormais être examinés par "les sections compétentes du tribunal national antidopage". Selon une source proche du dossier, les décisions du tribunal ne devraient pas être connues avant le mois de février.

Les jeux Olympiques de Rio-2016, pour lesquels plusieurs de ces athlètes étaient qualifiés ou potentiellement qualifiés, se tiendront du 5 au 21 août.

stt/fbr/chc