NOUVELLES
02/12/2015 04:36 EST | Actualisé 02/12/2016 00:12 EST

Deux kamikazes de Boko Haram tuent six personnes dans le nord du Cameroun

YAOUNDÉ, Cameroun — Au moins six personnes ont été tuées quand deux kamikazes adolescentes se sont données la mort dans le nord du Cameroun.

Un dirigeant local, le gouverneur Midjiyawa Bakary, a révélé mercredi que les soldats ont abattu une troisième kamikaze avant qu'elle ne puisse frapper. Il a ajouté que les militantes étaient entrées la veille dans la ville frontalière de Waza depuis le Nigéria.

Les kamikazes avaient probablement été dépêchées par le groupe Boko Haram, qui utilise de plus en plus d'adolescentes pour de telles missions.

Par ailleurs, deux soldats camerounais ont été tués lundi par une mine antipersonnel camouflée par des militants dans le ville de Gangue, dans le nord du Cameroun.

Boko Haram frappe au Cameroun, au Tchad et au Niger depuis que ces pays ont contribué à une force multinationale ayant comme mission d'éradiquer le groupe djihadiste.