NOUVELLES
01/12/2015 20:00 EST | Actualisé 01/12/2016 00:12 EST

Des ONG appellent les banques à accélérer leur désinvestissement du charbon

Plusieurs ONG ont appelé mercredi les banques à transférer rapidement leurs investissements du secteur du charbon vers les énergies renouvelables, encore beaucoup moins financées par ces établissements qui ont pourtant multiplié les annonces en ce sens depuis plusieurs mois.

Selon ce rapport, qui porte sur les financements de 15 grandes banques européennes et américaines entre 2009 et 2014, "les banques sont toujours facteurs d'aggravation de la crise climatique et doivent accélérer de manière radicale le transfert de leurs financements du secteur du charbon vers l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables", dénoncent les Amis de la Terre, BankTrack, urgewald et Rainforest Action Network.

Selon leurs calculs, "257 milliards de dollars ont été alloués au charbon par les plus grosses banques internationales" sur cette période, soit 2,5 fois plus qu'aux énergies renouvelables, qui ont bénéficié de 105 milliards de soutien de la part de ces banques.

Le rapport, publié alors que se tient près de Paris la conférence internationale sur le climat (COP21), montre que "les politiques des banques demeurent très insuffisantes pour répondre à l'urgence climatique."

"Si certaines grandes banques européennes ont commencé à prendre leurs distances avec le secteur du charbon, Wall Street domine toujours le haut du classement des banques charbon", dénonce Ben Collins, de l'ONG Rainforest Action Network, cité dans un communiqué.

Sur les 15 banques sélectionnées, soulignent les ONG, "deux n'ont pas pris un seul engagement de réduction de leurs soutiens au charbon: Crédit Suisse et Deutsche Bank, six se sont engagées à ne plus financer certains projets charbon (...): Barclays, Goldman Sachs, HSBC, JPMorgan Chase, RBS et UBS".

Enfin, sept banques "ont pris des engagements visant à réduire leurs soutiens au secteur du charbon, à l'extraction de charbon et/ou à la production d'électricité à partir de charbon: Bank of America, BNP Paribas, Citigroup, Crédit Agricole, Morgan Stanley, Société Générale et Wells Fargo".

En dehors des banques étudiées, d'autres établissements, comme Natixis, ont annoncé des mesures "depuis mai 2015 et en réponse à la forte mobilisation d'un mouvement pour la justice climatique", notent ces ONG.

jul/chp/cr/

CITIGROUP

HSBC HOLDINGS

ROYAL BANK OF SCOTLAND GROUP

NATIXIS

WELLS FARGO & COMPANY

GOLDMAN SACHS GROUP

BANK OF AMERICA

DEUTSCHE BANK

ING GROEP

BNP PARIBAS

SOCIETE GENERALE

CREDIT AGRICOLE

J.P. MORGAN CHASE & CO

BARCLAYS

UBS GROUP AG

CREDIT SUISSE GROUP

MORGAN STANLEY