Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Changements climatiques : la crevette migre vers le nord, selon une publication spécialisée

Le rédacteur en chef d'un site internet spécialisé sur les pêches affirme que la hausse récente des captures de crevettes au Labrador est liée au réchauffement de l'océan.

John Sackton, de SeafoodNews.com, souligne que Terre-Neuve-et-Labrador vient de connaître l'une de ses meilleures années de pêche à la crevette. Les prix sont élevés et les pêcheurs sont heureux, dit-il.

Un déclin des captures dans les régions plus au sud, où la crevette est traditionnellement abondante, contribue aussi à faire monter les prix au Labrador.

La pêche à la crevette connaît un ralentissement dans l'Atlantique nord-est et nord-ouest, indique M. Sackton. Il explique que la crevette aime les eaux froides, et que le réchauffement de l'océan pousse ce crustacé à migrer vers le nord. Le crabe des neiges et le flétan pourraient faire la même chose, selon lui.

Les changements climatiques pourraient entraîner une baisse globale du stock de crevettes. M. Sackton souligne que l'on ne sait pas encore à quel point les activités humaines et les cycles naturels contribuent aux changements climatiques. Il est possible que le réchauffement augmente la vitesse des changements, ajoute-t-il.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.