POLITIQUE
02/12/2015 04:12 EST | Actualisé 02/12/2015 04:26 EST

Le gouvernement Couillard veut adapter l'immigration au marché de l'emploi (VIDÉO)

QUÉBEC _ Le gouvernement Couillard désire modifier en profondeur les modalités entourant l'immigration au Québec afin de l'arrimer aux besoins du marché du travail.

Considéré comme le "premier jalon" d'une "vaste réforme", un projet de loi en ce sens a été déposé mercredi par la ministre de l'Immigration, Kathleen Weil, à l'Assemblée nationale.

Québec inviterait ainsi les candidats ayant présenté une déclaration d'intérêt et qui ont déjà une offre d'emploi validée, un profil professionnel en demande et qui ont déjà obtenu une reconnaissance totale ou partielle de leurs compétences.

Selon Mme Weil, la plupart de ces candidats sont actuellement des étudiants venus de l'extérieur ainsi que des travailleurs étrangers.

Le projet de loi, a ajouté la ministre de l'Immigration, permettrait également de réduire les délais du processus _ actuellement évalués à trois ans _ à environ six mois.

De plus, le gouvernement Couillard pourrait avoir un meilleur portrait des besoins en région en ce qui a trait à l'immigration si le projet de loi 70 déposé plus tôt cette année par le ministre Sam Hamad va de l'avant.

Mme Weil n'a toutefois pas voulu dire si la réforme proposée entraînerait à terme une augmentation des nouveaux arrivants dans la province.

Questionnée à ce sujet, elle a affirmé que cet enjeu serait discuté et qu'il ferait partie de la politique en matière d'immigration qui doit être dévoilée au cours de la prochaine année.

Pour 2015, le nombre total des nouveaux arrivants devrait osciller entre 48 200 et 50 800 personnes, d'après le Plan d'immigration du Québec. Actuellement, l'Afrique constitue le principal bassin de recrutement.

Galerie photo Chômage au Canada: classement par province Voyez les images