NOUVELLES
01/12/2015 04:06 EST | Actualisé 01/12/2016 00:12 EST

Près de 1000 personnes ont été tuées en Irak en novembre, dit l'ONU

BAGDAD — L'ONU a fait savoir mardi que la violence en Irak a coûté la vie à 888 personnes en novembre, comparativement à 714 le mois précédent.

La mission onusienne en Irak a précisé par voie de communiqué que 489 victimes étaient des civils, y compris des policiers. Les 399 autres victimes sont des membres des forces de l'ordre irakiennes, dont des combattants kurdes, des membres des forces du ministère de l'Intérieur et des miliciens qui combattent aux côtés de l'armée.

Ces données excluent la province d'Anbar, où l'ONU dit être incapable d'obtenir des chiffres fiables. Cette vaste province désertique, qui comprend la ville de Fallujah et la capitale provinciale de Ramadi, est essentiellement contrôlée par le groupe armé État islamique.

L'ONU ajoute que 1237 civils ont été blessés en novembre.