NOUVELLES
01/12/2015 03:11 EST | Actualisé 01/12/2016 00:12 EST

Nouveau bombardement yéménite à la frontière saoudienne: un mort

Les bombardements meurtriers depuis le Yémen vers l'Arabie saoudite se sont intensifiés ces derniers jours et un nouveau décès a été signalé du côté saoudien de la frontière, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

Des roquettes se sont abattues lundi sur des postes des forces de sécurité dans le district saoudien de Jazane, tuant un garde-frontière, a précisé le ministère.

Le bilan de ces bombardements s'établit à huit morts depuis samedi: cinq membres des forces de sécurité et trois civils.

Ils pourrait s'agir d'une riposte à une frappe aérienne ayant visé dimanche, dans le nord du Yémen, "une réunion de responsables" du mouvement rebelle chiite des Houthis dans son fief de Saada, a déclaré le général de brigade saoudien Ahmed al-Assiri, porte-parole de la coalition arabe qui combat les insurgés au Yémen.

"Je pense qu'hier, c'était lié à ce qui s'est passé au Yémen", a-t-il dit à l'AFP, ajoutant: "nous avons visé un QG où ils se réunissaient".

Les régions saoudiennes frontalières du Yémen sont par intermittence la cible de tirs en provenance du Yémen, où Ryad conduit depuis fin mars une coalition arabe contre les rebelles Houthis, issus de la minorité yéménite zaïdite, que les Saoudiens accusent d'être soutenus par l'Iran.

Plus de 80 personnes, des militaires pour la plupart, ont été tuées dans des bombardements et des affrontements à la frontière depuis l'entrée en action de cette coalition.

Environ 5.700 personnes, pour moitié des civils, ont été tuées depuis mars dans le conflit au Yémen selon l'ONU, qui tente de favoriser des pourparlers de paix, pour l'instant sans succès.

it/ak/ras/feb