NOUVELLES
01/12/2015 03:54 EST | Actualisé 01/12/2016 00:12 EST

La Turquie accuse la Russie de mentir

ANKARA, Turquie — Le premier ministre turc a accusé mardi la Russie de chercher à camoufler sa violation de son espace aérien en lançant des accusations «sans fondements» selon lesquelles la Turquie achèterait illégalement du pétrole au groupe armé État islamique.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que la Turquie a abattu un avion de combat russe près de la frontière avec la Syrie pour protéger ce commerce illicite — ce que nie formellement la Turquie.

Ahmet Davutoglu a déclaré mardi aux journalistes qu'il n'est pas possible de camoufler la violation de l'espace aérien turc avec des accusations sans fondements contre la Turquie.

Il a de nouveau demandé à la Russie de garder ouverts les canaux de communication diplomatiques et militaires, en déplorant que l'attitude de la Russie soit en train de faire de la crise en Syrie une crise entre la Russie et la Turquie.

De son côté, le président américain Barack Obama a demandé aux deux pays de mettre leurs différends de côté pour se concentrer sur leur objectif commun, à savoir la défaite du groupe armé État islamique.

M. Obama, lors d'une rencontre avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, a souligné le droit de la Turquie — son alliée au sein de l'OTAN — à l'auto-défense et répété l'engagement de Washington envers la sécurité et la souveraineté de la Turquie.

Il a appelé la Turquie et la Russie à ne pas se détourner de la campagne contre le groupe djihadiste et des efforts déployés pour mettre fin à la guerre civile syrienne.