NOUVELLES
01/12/2015 05:44 EST | Actualisé 01/12/2016 00:12 EST

Burkina Faso: Kaboré l'aurait emporté dès le premier tour

OUAGADOUGO, Burkina Faso — Le candidat Roch March Christian Kaboré a vraisemblablement remporté la présidence du Burkina Faso dès le premier tour.

Des centaines de ses partisans se sont mis à scander «Prési! Prési!» mardi quand la commission électorale a dévoilé des résultats préliminaires qui lui accordent 53 pour cent des voix, ce qui devrait lui permettre d'éviter un deuxième tour.

M. Kaboré semble donc sortir vainqueur de l'élection la plus libre à être organisée au Burkina Faso depuis que le pays a obtenu son indépendance de la France en 1960.

Il a dédié sa victoire à ceux qui ont donné leur vie pour chasser l'homme fort Blaise Compaoré, qui a dirigé le pays pendant 27 ans, et pour résister aux militaires qui se sont emparés du pouvoir pendant une semaine en septembre.

L'homme de 58 ans a été premier ministre et président du Parlement sous le régime de M. Compaoré. M. Kaboré et d'autres avaient toutefois rompu leurs liens avec l'ancien président en janvier 2014, quand il a tenté de prolonger son règne.

Le candidat qui est arrivé en deuxième place, Zéphirin Diabré, a déjà concédé la victoire à M. Kaboré.

Environ 60 pour cent des 5,5 millions d'électeurs inscrits se sont exprimés lors du scrutin de dimanche.

La Cour constitutionnelle entérinera la victoire de M. Kaboré dans sept jours, si aucun candidat ne conteste les résultats d'ici là.