NOUVELLES
01/12/2015 09:47 EST | Actualisé 01/12/2016 00:12 EST

Attentats: le président afghan dénonce les "sauvages" qui n'ont rien à voir avec l'islam

Le président afghan Ashraf Ghani a dénoncé mardi à Rome les "sauvages" qui commettent des attentats au nom de l'islam alors qu'ils n'ont "rien à voir" avec cette religion.

"En tant que dirigeant islamique librement élu j'affirme que nous, les leaders du monde musulman, avons la responsabilité de parler au nom du vrai islam", a déclaré M. Ghani au terme d'une rencontre avec le chef du gouvernement italien Matteo Renzi.

"Ces sauvages n'ont rien à voir avec notre religion sacrée, avec notre grande civilisation", a-t-il ajouté, en référence aux nombreux auteurs d'attentats suicide dans son pays et ailleurs dans le monde.

"Après tout, souvenons-nous que la première carte du monde a été dessinée par le géographe Idrissi. C'est ça la vraie civilisation de l'islam, qui ne connaît pas de frontières", a encore dit le président afghan, rappelant que l'islam s'était répandu "en Espagne, en Italie et dans le monde entier".

Muhammad Al-Idrissi, géographe du 12ème siècle, a dessiné pour le roi normand de Sicile, Roger II, ce qui est considéré comme l'une des premières mappemondes.

am/ach/ob/at