NOUVELLES
30/11/2015 09:54 EST | Actualisé 30/11/2015 09:56 EST

Mercedes: D'où proviennent toutes ces technologies dans votre voiture?

LuxuryCarMagazine.com

Régulateur de vitesse adaptatif, surveillance des angles morts, freinage automatique… voilà quelques exemples de technologies poussées qui, au moment de leur premier dévoilement, épataient la galerie à tout coup. Aujourd’hui, à peu près tous les véhicules sur le marché, de la sous-compacte économique à la berline de prestige, offrent l’une ou l’autre de ces dispositifs de série ou en option.

Les constructeurs ayant réussi à développer une panoplie de systèmes destinés à préserver notre sécurité derrière le volant, ils se tournent maintenant vers le divertissement et la connectivité. Il est par exemple maintenant possible de transposer notre appareil mobile directement dans l’écran central de notre véhicule, et de recharger ledit mobile sans fil en même temps.

Galerie photo Mercedes et l'innovation Voyez les images

Nous pouvons également accéder à internet grâce au WiFi de plus en plus intégré dans les véhicules modernes, et verrouiller les portières à distance grâce à diverses applications.

Il y a bien encore des ingénieurs qui tentent de découvrir des façons d’améliorer la consommation de carburant des moteurs, mais la découverte de nouvelles technologies aujourd’hui se passe autant dans des bureaux vitrés et confortables que dans un garage bruyant.

Preuve à l’appui, le centre de recherche et développement de Mercedes-Benz situé dans la Silicon Valley, cette même région qui accueille également Facebook, Google, eBay, Apple, Cisco, Intel, Microsoft et Oracle, pour nommer que ces entreprises.

C’est dans ce bâtiment vitré moderne doté d’un énorme emblème Mercedes-Benz tournant devant les portes principales que nous avons pu découvrir comment un constructeur développe ses plus récentes innovations.

Sauf qu’en réalité, il se passe beaucoup plus que cela dans ces bureaux de Sunnyvale en Californie. La visite était segmentée et permettait de découvrir différents départements dont un qui se concentre uniquement sur les voitures autonomes et les implications sociales et éthiques d’introduire des véhicules qui se conduisent par elles-mêmes. J’ai déjà abordé le sujet des voitures autonomes dans un autre billet, alors nous allons nous concentrer plutôt sur les autres départements du Mercedes-Benz Research and Developement North America (MBRDNA).

La naissance d’un concept

Nous les voyons à chaque salon automobile, ces concepts étranges qui, de prime abord, ne semblent avoir aucune chance de devenir des véhicules de production un jour. Chez Mercedes-Benz, les exemples sont nombreux.

Il y a par exemple la Mercedes-Benz Biome, une voiture organique qui pousse à partir d’une substance fictive baptisée BioFibre. Cette dernière est plus résistante que l’acier tout en étant plus légère. La voiture, une fois qu’elle a poussé, fait partie de l’écosystème planétaire.

LIRE AUSSI:Un concept spectaculaire signé Mercedes-Benz à Francfort

Puis il y a l’Ener-G-Force, un véhicule qui serait idéal si l’on doit survivre à une attaque de morts-vivants. Les designers ont imaginé un monde où un groupe de jeune a réussi à survivre à l’apocalypse, mais a besoin d’un véhicule qui sera en mesure d’affronter à peu près n’importe quelle situation. Des collecteurs d’eau sont notamment intégrés au toit et alimentent un système de propulsion à l’hydrogène.

Il y a plusieurs autres exemples, tout aussi uniques, qui ne verront jamais le jour. Mais l’objectif est de générer des idées qui pourraient, éventuellement, se retrouver en partie dans un véhicule de production.

Galerie photo Mercedes-Benz E400 Cabriolet 2016 Voyez les images

Faciliter la vie

Outre les concepts et les voitures autonomes, le centre de recherche et développement de Mercedes-Benz cherche différentes façons de faciliter la vie quotidienne des clients actuels et éventuels du constructeur.

L’on pense notamment au programme Boost by Benz, un service de chauffeur qui ira chercher vos enfants à l’école ou à la maison afin de les accompagner à leurs diverses activités. Ce service est en vigueur actuellement en Californie et s’avère déjà populaire auprès des parents occupés.

Lors de la visite, nous avons également pris part à une activité de remue-méninges où nous devions identifier les besoins d’un personnage fictif. Notre groupe devait donc déterminer ce qui est important pour une directrice des technologies d’informations qui conduit actuellement une Mercedes-Benz Classe S et reçoit annuellement un salaire de 450 000 $ US. Occupée, elle vient tout juste de recevoir une invitation imprévue d’un client important pour un diner à San Francisco.

Quelles technologies voudrait-elle avoir dans sa voiture pour aider dans ce genre de situation?

Au centre de recherche et de développement de Mercedes-Benz, tout commence avec une question. L’objectif des 240 employés est en réalité le même que celui des employés des autres entreprises innovatrices voisines : prévoir les besoins et les problèmes futurs des consommateurs et remédier à ceux-ci, parfois avant même qu’ils ne surviennent.

Cet article a initialement été publié sur LuxuryCarMagazine.com