Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Volkswagen se paie une pleine page de publicité dans les quotidiens canadiens

Le constructeur Volkswagen, dans la tourmente en raison du scandale de la tricherie touchant ses moteurs diesel, présente ses excuses dans les médias canadiens ce lundi.

« Rappelez-vous lorsque ceci [le logo de Volkswagen] signifiait intégrité et confiance », écrit le constructeur allemand, durement touché par un scandale lié à l'utilisation, entre 2009 et 2015, de différentes techniques visant à réduire frauduleusement les émissions polluantes de certains de ses moteurs lors des tests d'homologation.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.