Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Mobilisation mondiale pour la conclusion d'un accord sur le climat

Des citoyens de partout dans le monde marchent dimanche pour exiger un accord ambitieux des 150 chefs d'État qui se réuniront en France pour la conférence de Paris sur les changements climatiques.

À Sydney, en Australie, 45 000 personnes ont défilé dans les rues. Un millier de manifestants ont bravé la pluie à Séoul, capitale de la Corée du Sud. Un rassemblement a également eu lieu à Delhi, en Inde.

À Paris, malgré une interdiction de manifester dans la foulée des attentats du 13 novembre, des centaines de personnes ont formé une longue chaîne humaine le long du boulevard Voltaire. Ils souhaitaient dénoncer « l'état d'urgence climatique ».

Londres, Rio de Janeiro, New York ou Mexico devaient reprendre dans la journée le flambeau de cette mobilisation mondiale.

Au Canada, une grande marche se tiendra à Ottawa en début d'après-midi.

Plus grande conférence climatique jamais organisée, la 21e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques débutera lundi sous très haute sécurité.

Les travaux de la conférence de Paris commenceront cependant dès dimanche. Son président, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, a convoqué une assemblée plénière pour définir la feuille de route des négociateurs avant l'ouverture officielle.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.